Parcours – Ariane Vitalis et un Monde Réenchanté

par | Mar 21, 2017 | Artistes & Créateurs révélés | 0 commentaires

Depuis le début de l’adolescence, je suis muée par la volonté intérieure de réenchanter le monde : apporter de la beauté et de la magie dans la société, avoir un impact positif sur le monde.
En 2012, j’ai créé une association appelée La Vague, dont l’objectif était de promouvoir l’Art, la pensée et l’acte poétique ; amener les gens à se questionner sur eux afin de donner le meilleur d’eux-mêmes. J’avais 20 ans, et cette première initiative fut le début d’une grande histoire. Avec cette association, j’ai pu mener plusieurs projets, dont la création d’un festival appelé La Conspiration Positive. Mon ambition était de présenter au plus grand nombre de personnes les solutions alternatives qui existent aujourd’hui pour incarner un nouveau modèle de société, plus juste et plus convivial.

Aujourd’hui, quatre ans plus tard, je développe un projet d’entrepreneuriat social nommé Un Monde Réenchanté.
Si je devais définir ce projet en une seule idée, je dirais ceci : Un Monde Réenchanté est une invitation au voyage.

Un Monde Réenchanté est un livre ouvert qui raconte l’histoire de personnes (extra)ordinaires qui embellissent le monde. Lorenza est chanteuse et vit une partie de l’année chez les indiens Navajos, en Arizona, pour développer des projets visant l’autonomie alimentaire du peuple Diné. Denis a traversé l’océan indien à la voile sur une goélette de 15 mètres, et a travaillé aux Maldives comme capitaine de charter et comme plongeur d’épaves. Maintenant, il soigne des enfants autistes en les faisant nager avec les dauphins sauvages en Floride.

Mon équipe et moi sommes des explorateurs qui sillonnons le monde à la rencontre de ces héros ordinaires. Au Maroc, en Angleterre, en France, au Canada : partout. Nous nous sommes dit : « Il faudrait qu’un maximum de personnes puisse voir ce que font ces personnes (extra)ordinaires. Que des jeunes puissent apprendre d’eux, être inspirés par leur travail pour contribuer eux aussi, ensuite, à une société meilleure. »
Et voilà que suite à ce rêve, cette vision, je travaille chaque jour à ce que des petits groupes de jeunes puissent venir à leur rencontre en immersion terrain, pour découvrir l’économie sociale et solidaire et se découvrir eux-mêmes.

L’école et l’université m’ont beaucoup appris, mais elles n’ont su combler cette soif de connaissances sensibles et d’aventures extraordinaires. Depuis quelques mois, me voici sur la route de mes rêves d’enfant.

Depuis le début de l’adolescence, je suis muée par la volonté intérieure de réenchanter le monde : apporter de la beauté et de la magie dans la société, avoir un impact positif sur le monde.
En 2012, j’ai créé une association appelée La Vague, dont l’objectif était de promouvoir l’Art, la pensée et l’acte poétique ; amener les gens à se questionner sur eux afin de donner le meilleur d’eux-mêmes. J’avais 20 ans, et cette première initiative fut le début d’une grande histoire. Avec cette association, j’ai pu mener plusieurs projets, dont la création d’un festival appelé La Conspiration Positive. Mon ambition était de présenter au plus grand nombre de personnes les solutions alternatives qui existent aujourd’hui pour incarner un nouveau modèle de société, plus juste et plus convivial.

Aujourd’hui, quatre ans plus tard, je développe un projet d’entrepreneuriat social nommé Un Monde Réenchanté.
Si je devais définir ce projet en une seule idée, je dirais ceci : Un Monde Réenchanté est une invitation au voyage.

Un Monde Réenchanté est un livre ouvert qui raconte l’histoire de personnes (extra)ordinaires qui embellissent le monde. Lorenza est chanteuse et vit une partie de l’année chez les indiens Navajos, en Arizona, pour développer des projets visant l’autonomie alimentaire du peuple Diné. Denis a traversé l’océan indien à la voile sur une goélette de 15 mètres, et a travaillé aux Maldives comme capitaine de charter et comme plongeur d’épaves. Maintenant, il soigne des enfants autistes en les faisant nager avec les dauphins sauvages en Floride.

Mon équipe et moi sommes des explorateurs qui sillonnons le monde à la rencontre de ces héros ordinaires. Au Maroc, en Angleterre, en France, au Canada : partout. Nous nous sommes dit : « Il faudrait qu’un maximum de personnes puisse voir ce que font ces personnes (extra)ordinaires. Que des jeunes puissent apprendre d’eux, être inspirés par leur travail pour contribuer eux aussi, ensuite, à une société meilleure. »
Et voilà que suite à ce rêve, cette vision, je travaille chaque jour à ce que des petits groupes de jeunes puissent venir à leur rencontre en immersion terrain, pour découvrir l’économie sociale et solidaire et se découvrir eux-mêmes.

L’école et l’université m’ont beaucoup appris, mais elles n’ont su combler cette soif de connaissances sensibles et d’aventures extraordinaires. Depuis quelques mois, me voici sur la route de mes rêves d’enfant.